Potentiel de référencement / positionnement d’un site

Tous les sites ne sont pas égaux pour les moteurs de recherche : trop de pages indexées, trop de sites de spam, … les outils de recherche ont du faire face à la montée en charge du nombre de sites indexables et ont choisi de nouveaux critères dits “off the page” pour classer les sites sur les top requêtes (mots clés les plus concurrentiels).

La liste de mots clés sur lesquels votre société de référencement vous propose de vous positionner tient compte de ces critères “off the page”.

Ainsi, tous les sites, pour un même secteur d’activité, même structure technique, contenu aussi riche, … n’ont pas le même potentiel de positionnement / référencement dans Google.

Ce potentiel dépend comme je l’ai dit dans un précédent post de l’investissement du responsable du site dans la stratégie globale du site et de la marque sur internet.

Audit du potentiel de positionnement d’un site par rapport à ses concurrents

Vous trouverez toujours des contre exemples mais dans 90% des cas, le potentiel du site à un impact direct dans vos positions.

  1. Vérifier l’antériorité des domaines actifs (i.e vérifiez depuis combien de temps les sites sont en ligne). Plus un site est en ligne depuis longtemps, plus il est trusté par Google. Pas bête comme indice : plus un site est ancien, plus il doit avoir une raison de persisité sur le web donc intéressant pour l’internaute.
    Outil : Waybackmachine
  2. Vérifier l’indice de popularité des sites (qui parle de vous, des concurrents sur internet, quels sont les liens dirigeants/entrants vers mon site). Plus un site dispose de liens pertinents pointant vers sa page d’accueil ou des pages internes, plus Google lui donne de l’importance. Il s’agit du fondement du calcul du Page Rank.
    Outil : effectuer la recherche link:monsite.com directement dans la barre de recherche de Yahoo (la commande existe aussi dans Google mais les résultats sont moins pertinents). Vous pouvez le faire pour votre site ou pour n’importe quel site.Attention : le but est d’avoir le plus de liens pertinents pointant vers vous. Il ne s’agit pas d’avoir le plus de liens tout court. Une notion de confiance s’est instauré dans l’échange de liens.
  3. Vérifier si vos concurrents postent des communiqués de presse, font des interventions sur les portails majeurs de votre secteur d’activité, répondent à des post sur des blogs, …
    Outil : surfer sur les portails institionnels et les blogs de votre secteur d’activité. Pour les communiqués de presse : News Eco et CategoryNet sont les plus connus et utilisés.
  4. Etes vous présent dans Dmoz ? Il s’agit du dernier annuaire sans aucun (normalement) site de spam accepté. De plus, il s’agit du partenaire de Google Annuaire. Google récupère cette base de données et l’intégre telle quelle dans sa base. Il faut entre 4 et 12 mois pour être présent dans cette base (édité par des indépendants bénévoles, toutes les catégories ne sont pas forcément éditée, si vous le souhaitez vous pouvez postuler !).Si sur tous ces points vous êtes au même niveau que vos concurrents qui sont mieux positionnés, alors vous pouvez demander à booster les choses du côté de votre société de référencement : faire des tests de réoptimisation, prendre des risques, …
  5. Pour le référencement international, vérifiez les ip des concurrents : sont-ils hébergés dans le pays cible ?

Laisser un commentaire sur Potentiel de référencement / positionnement d’un site


Des experts en référencement vous forme

Toutes nos formations en référencement sont dispensées par des consultants experts en référencement web depuis 1999. N'hésitez pas à nous demander nos références en terme de résultats sur Google, Yahoo, Bing.